11 Countries to Participate in Luxembourg Junior Squash Open 2018

Organised by the Luxembourg Squash Federation (LSF), the 8th Luxembourg Junior Squash Open will be held at Top Squash in Sandweiler from Friday 13 to Sunday 15 April 2018.

The tournament is part of the European and World Junior Squash circuit. This year this European event has attracted 106 entries from 11 different countries in boys and girls categories from Under 13s to Under 19s. Most excitingly, one World top 30 and eight Europe Top 20 players are registered to participate.

The event is not just a tournament; it also helps in promoting squash and is an opportunity to raise donations to financially support the Luxembourg Squash Federation Junior Program 2018-2019. This Program includes 30 juniors spread over three skill levels; the most advanced of which are being introduced to and supported by the “Sport Lycee”.

Spectators are more than welcome to come and support the 21 Luxembourg players with Miguel Duarte, Raphael Magron-Lorenzo, Corey McMahon and Eliane Pereira, all top 100 Europe players.

The tournament is supported by 20 sponsors and partners. Labgroup is one of the proud sponsors of this year’s event. 

@Copyright: Chronicle.lu

World Backup Day – Protect your business with Labgroup!

Missed #WorldBackupDay on March, 31st? Don’t worry! Labgroup provides you every day all year with data protection services your company may need!

Why is everyone concerned about “backup” and “data protection”?

Because data are a valuable asset that must be protected to ensure the long-lasting success of the company. As a matter of fact, should an incident or a disaster occur, the loss of information may result in declining reputation, service interruption, a decrease in earnings or even failure. It is, therefore, crucial to safeguard the business continuity, developing and maintaining the ability to recover from an IT disaster.

This is the intent of the World Backup Day: remind us how essential it is to protect our data, keeping at least one copy of our computer files backed up in a device other than your internal storage to avoid a possible files loss.

Being a specialist for preservation of information, Labgroup provides, of course, data protection solutions to help your company to:

–      Back up your data regularly, automatically, remotely and safely.

–      Restore yourself individual files, databases and emails!

–      Recover the system files, the applications and the data in disaster recovery scenario.

–      Continue business operations using the Internet to access your servers that have been recovered in the Labgroup private cloud.

More information about our services: https://www.labgroup.com/data-protection/

Témoignage d’un PSDC-Labgroup lors de la visite ARTCI au Ministère de l’Économie.

Ce 19 mars, le Ministère de l’Économie – Luxembourg a eu le plaisir d’accueillir dans ses locaux deux représentants de l’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI).

Suite au vote d’une loi sur l’archivage électronique, les visiteurs venaient s’informer de la façon dont le Luxembourg a implémenté sa règlementation, ainsi que le statut de Prestataire de Services de Dématérialisation et/ou de Conservation (PSDC).

Introduit par le conseiller au Ministère de l’Économie, François Thill, le sujet a été développé par Alain Wahl, Head of Digital Trust Department de l’ILNAS (Institut Luxembourgeois de la Normalisation, de l’Accréditation, de la Sécurité et qualité des produits et services). Puis Jean Racine, Chief Business Development Officer de Labgroup, a apporté le témoignage de la première société ayant obtenu le statut de PSDC au Luxembourg.

En effet, le 1er février 2017, Lab Luxembourg S.A (Labgroup) devenait le premier PSDC certifié, aussi bien pour la dématérialisation que pour la conservation. C’est donc en toute sécurité, avec la garantie de l’État luxembourgeois, que les détenteurs d’informations de tous les pays peuvent confier à Labgroup tant leurs opérations de dématérialisation que de conservation. (Plus d’informations sur le statut PSDC en suivant le lien : https://www.labgroup.com/labgroup-dans-solutions-magazine-juillet-2017/).

La visite s’est déroulée en comité restreint ce qui a permis un vrai échange d’informations en soulignant l’importance de l’économie digitale, la sécurité de l’information, du statut PSDC et surtout les opportunités d’un partenariat entre les deux parties, autant au niveau technique que stratégique. Les discussions se sont avérées fructueuses et laissent à presager une collaboration à long terme entre ARTCI et les acteurs luxembourgeois. 

(de gauche à droite) François Thill (Conseiller au Ministère de l’Économie) – Alain Wahl (Head of Digital Trust Department, ILNAS) – Annick Hartung (Conseiller au Ministère de l’Économie) – Jean Racine (Chief Business Development Officer, Labgroup) – Akénou Gnahoua (Chef de service Contrôle et agrément des PSCo, ARTCI) – Georges Aka (Chef de département Confiance numérique, ARTCI)

Mettre en place une veille efficace sur Internet

1ère rencontre nationale de la documentation: Veille et Intelligence Artificielle

Méthodologie et boîte à outils

Par Béatrice Foenix-Roux (Recherche éveillée)

La veille et l’Intelligence Artificielle

Expériences et recommandations par Ludivine Plessy (Keep Contact)

DATE

Lundi 16 avril 2018, 13h30 – 18h00

Max Planck Institute 4, rue Alphonse Weicker Luxembourg (Kirchberg)

Inscriptions jusqu’au 6 avril 2018 via le formulaire sur www.albad.lu ou documentation@albad.lu

@Copyright ALBAD

Happy Chinese New Year 2018!

Happy Chinese New Year 2018! Best wishes from all of us at Labgroup!

Information Governance Day 2018

Today is the Global Information Governance Day!

Read communication in French. 

#GIGD occurs on the third Thursday in February and was established to raise awareness on information governance.

WHAT IS INFORMATION GOVERNANCE (IG)?

IG includes activities and technologies that organisations employ to maximise the value of their information while minimising associated risks and costs.
IG is based on a holistic approach to managing corporate information by implementing processes, roles, controls and metrics that treat information as a valuable business asset:

  • make information assets available to those who need it,
  • provide employees with data they can trust and easily access while making business decisions,
  • reduce legal risks associated with the unmanaged or inconsistently managed information.

The information governance, after a preliminary analysis, results in a classification of the information according to its nature or its value. This classification enables the identification of your information with engaging/probative/legal value, (for instance business contracts, policies…).

NEWS ON INFORMATION GOVERNANCE IN EUROPE!

Information governance has never been as important as in 2018. The European Union pursues its objective of restoring trust and imposing transparency on businesses. All companies as of 2018 “must watch over the outcome of their data, from their creation to their destruction.”
In this way, Europe is focusing on strengthening digital trust through a policy of protection and regulation, as reflected in:

  • General Data Protection Regulation (GDPR), in force in May 2018.
    • Three objectives :
      • strengthen the rights of people + creation of a right to the portability of personal data,
      • empower stakeholders dealing with data,
      • increase awareness of the regulation thanks to reinforced cooperation between the authorities
  • European regulation eIDAS (Electronic Identification and Trust Services) n°910/2014, which has been fully implemented since the 1st of July 2016, has demonstrated the willingness of member states to democratise digitisation by:
    • enhancing the security of electronic exchanges;
    • recognising the universal value of the electronic signature;
    • granting of legal value to a digital document. (In Luxembourg the legal framework anticipates and supports this democratisation of the digitisation. The law of 25th of July 2015 on electronic archiving recognises the probative value of electronic copies of paper documents produced by a PSDC (Provider of Digitisation and Conservation Services) certified company to respect all the conditions of strict fidelity to the original and, moreover, the presumption of conformity with the original.)

HOW TO RESPOND TO THESE NEW REQUIREMENTS/OBLIGATIONS?

1. SIMPLIFY & STRENGTHEN INFORMATION GOVERNANCE WITH ARCATEG™

Being a trusted partner of Marie-Anne Chabin, an internationally recognised expert in the archiving and digital information management field, as well as the creator of the Arcateg™ method, Labgroup integrates this method into its service offering.  Arcateg™ is an original and effective methodology that accelerates and consolidates information management rules and their implementation.

The 100 universal categories of the Arcateg™ ranking framework cover all possible values ​​of information on all media and thus facilitate the audit and qualification of risk information in the enterprise. These conservation categories make it possible to structure the lifecycle of documents and data rigorously and sustainably.

With Arcateg ™, you can both simplify and strengthen information governance across the organisation (lifecycle management of files and folders, data security, content access). You can also decline to use the Arcateg ™ repository according to various specific projects: improvement of physical archiving, quality and completeness of the retention rules, identification of personal data and compliance with GDPR.

2. …AND WHAT ABOUT MY LEGAL DOCUMENTS? CALL FOR A PSDC-DC!

First PSDC-DC company in Luxembourg, Labgroup is certified as:

  • Provider of Digitisation Services, in other words Labgroup is empowered to create legal electronic copies of paper documents;
  • Provider of Conservation Services, which guarantees the integrity, confidentiality and persistence of electronic archives throughout their retention period.

3. GO DIGITAL ! LET’S GO FOR A PAPERLESS OFFICE!

Labgroup provides electronic document signing services, in collaboration with its partner Nowina, enabling companies to:

  • Facilitate the “workflow” (process) of contract signing, at national and international level (Europe),
  • Ensure transparency and trust between the signatory parties.

4. ASSESS YOUR GDPR AND CYBER RISK COMPLIANCE!

Today, Labgroup is the first independent provider to offer Cybermanager, a solution developed by its partner UBCOM, which is an assessment tool that allows business managers to evaluate in less than five hours their level of maturity and resilience of their organisations as well as their information systems facing cyber risks and GDPR regulation.
If the questionnaire is adapted to GDPR compliance, the approach should be viewed more holistically: an assessment of the organisation’s actual level of maturity regarding information governance Information governance and resilience.
An opportunity for organisations to better analyse their exposure to risks and make text compliance a competitive advantage by increasing the level of trust of its employees, customers and partners.

Still not ready for 2018?
Labgroup consultants are available to help you optimise your management and archiving of your information assets.

Send an e-mail to servicedesk@labgroup.com to schedule your appointment without

Evénement sur la protection des données – Labgroup et UBCOM présentent “Cybermanager”

Jean Racine, CBDO chez Labgroup

Labgroup a organisé, jeudi, le 25 janvier 2018, une conférence privée avec son partenaire UBCOM (www.ubcom.lu) dans les locaux de l’Hôtel Légère à Munsbach. Au programme de cette matinée était une présentation des deux partenaires stratégiques sur le thème :

« Comment évaluer sa conformité à la GDPR ».  

La complémentarité de la société luxembourgeoise Labgroup – expert de la gestion du cycle de vie de l’information depuis 40 ans – avec UBCOM, expert de la cybersécurité, a permis de développer une offre en très peu de temps, pour permettre à tout type d’organisation de connaître sa vraie situation en matière de protection des données et face à la GDPR.

Le règlement général sur la protection des données (RGPD, GDPR en anglais) entrera en application le 25 mai prochain.

Quatre mois avant son entrée en vigueur, Labgroup et UBCOM ont invité les participants à découvrir, au-delà de la simple théorie, un outil d’analyse.

La solution d’analyse d’écart, basée sur les plus grands référentiels tels que ISO, COBIT 5, ISACA, Sarbannes-Oxley et UBcyber, permet d’évaluer la maturité de l’organisation et des systèmes d’information au regard de la montée de la cybercriminalité et des contraintes GDPR, et ce, en cinq heures seulement !

Rapide, simple, efficace, l’outil « CyberManager » met fin à la complexification / mythification de la fameuse loi GDPR, qui n’est, selon UBCOM et Labgroup, que la « pointe de l’iceberg » quand on parle de la sécurité de l’information.

Frans Imbert-Vier, CEO, UBCOM

La finalité de cet outil est – au-delà de la conformité GDPR – d’accompagner les clients dans une politique de protection et de confiance digitale via l’implémentation (stratégique et opérationnelle) des bonnes pratiques de gestion des données et de la sécurité globale.

Les participants ont montré un grand intérêt envers ce sujet d’actualité et ont pu avoir une première impression de l’offre par le biais d’une présentation du questionnaire de 360 questions.

Un nouveau « challenge » pour les organisations, qui, si bien géré, peut être source de nouvelles opportunités.

Dans le cadre de ce nouveau partenariat, Labgroup et UBCOM proposent aux organisations une offre promotionnelle* incluant la préparation du workshop, sa réalisation en présence de deux consultants, le rapport de synthèse et une réunion de restitution.

 

 

*sous condition d’une conclusion d’un accord commercial formel avant le 28 février 2018.

Gouvernement.lu – Article : “Lancement du programme de digitalisation des PME”

Découvrez l’article publié par le site Gouvernement.lu, le 18/01/2018 sur le sujet :

Lancement du programme de digitalisation des PME porté par le ministère de l’Économie, la Chambre de commerce, la Chambre des métiers et Luxinnovation

En date du 18 janvier 2018, le ministère de l’Économie, la Chambre des métiers, la Chambre de commerce et l’agence nationale de promotion de l’innovation Luxinnovation ont présenté un programme de digitalisation des PME destiné à faire progresser la transition digitale au sein des petites et moyennes entreprises et à leur permettre d’utiliser au mieux les possibilités offertes par le numérique. S’adressant aux PME relevant des secteurs du commerce, de l’industrie, de l’artisanat et de l’horeca, l’assistance apportée aux entreprises comprend plusieurs étapes : la sensibilisation et l’information quant aux enjeux de la digitalisation, un diagnostic professionnel de l’entreprise avec formulation de recommandations, ainsi qu’un accompagnement lors de la mise en œuvre des solutions proposées.

Au sein de ce programme, la Chambre des métiers avec son service “eHandwierk” et la Chambre de commerce avec son équipe “Go Digital” proposent chacune une initiative adaptée aux besoins de leurs ressortissants pour sensibiliser les entreprises aux défis de la digitalisation et pour les informer, les orienter et les conseiller dans leurs démarches en ce sens. La phase de diagnostic par un expert ainsi que la phase subséquente de mise en œuvre sont proposées en collaboration avec Luxinnovation. Lors de ces deux étapes, les chambres professionnelles s’appuient sur l’offre de services “Fit 4 Digital” développée par Luxinnovation pour aider les PME à tirer avantage des technologies numériques.

Lors de leur processus de digitalisation, les entreprises peuvent bénéficier de différentes aides financières de la part du ministère de l’Économie, notamment de la prise en charge des frais du diagnostic à hauteur de 5.000 euros. Une fiche d’information portant sur l’assistance et les aides à la digitalisation dont peuvent bénéficier les PME est consultable sur Guichet.lu.

Lors de la conférence de presse, la secrétaire d’État à l’Économie, Francine Closener, a précisé: “Je me réjouis de la collaboration fructueuse avec nos partenaires institutionnels et avec Luxinnovation. S’inscrivant dans la démarche Rifkin, ce programme de digitalisation pour les PME est la transposition concrète du Pakt PRO Artisanat et du Pakt PRO Commerce.”

Le directeur de la Chambre de commerce, Carlo Thelen, a dit: “Avec le parcours Go Digital, la Chambre de commerce et la House of Entrepreneurship offrent aux TPE, PME et PMI qui souhaitent réussir leur transition digitale, un accompagnement sur mesure. Nos conseillers rendront personnellement visite à tout entrepreneur intéressé par le programme pour sonder leurs vrais besoins en matière de digitalisation. Les dirigeants d’entreprises de taille réduite ne savent bien souvent pas par où commencer et se posent des questions d’ordre pratique portant, entre autres, sur l’intégration du numérique dans leur quotidien ou sur les coûts liés à la mise en œuvre d’une stratégie de transition numérique.”

Le directeur général de la Chambre des métiers, Tom Wirion, a déclaré: “La mission de la Chambre des métiers consiste à sensibiliser, informer et guider nos entreprises dans leur transformation digitale avec le nouveau service ‘eHandwierk’, dédié à la digitalisation dans l’artisanat. Le secteur de l’artisanat est en train d’évoluer vers la digitalisation. Notre service va permettre aux entreprises du secteur de rester compétitives et de conquérir de nouveaux marchés.”

Jean-Michel Ludwig de Luxinnovation a expliqué: “Fit for Digital permet aux PME d’avoir un regard extérieur neutre sur leur maturité digitale actuelle. Ce programme offre un accompagnement sur-mesure par un expert agréé dans l’identification et l’implémentation de solutions IT porteuses de compétitivité.”

Le nouveau programme “Go Digital” de la Chambre de commerce démarre dès aujourd’hui. Le 20 mars 2018, le Digital Day proposera 4 workshops en allemand et en français, des témoignages d’entrepreneurs et des interventions d’experts. Les inscriptions sont désormais ouvertes sur www.godigital.lu.

Le service “eHandwierk” de la Chambre des métiers, opérationnel depuis le 2 janvier 2018, organisera et animera des plateformes d’échanges sous forme de workshops concernant les différentes problématiques autour de la numérisation. Le premier workshop aura lieu le 6 février 2018 et portera sur l’utilisation de smartphones et de tablettes dans le quotidien de l’entreprise.

Copyright@Gouvernement.lu

Communiqué par le ministère de l’Économie/ Chambre des métiers/ Chambre de commerce/ Luxinnovation

Merry Christmas & A Happy New Year 2018

On behalf of all here at Labgroup, we wish you and your families Happy Holidays and a prosperous New Year!

 

Le papier au passé

Découvrez l’article, publié par le Lëtzebuerger Journal, le 13/12/2017

Une entreprise numérique n’est plus un mythe mais une réalité, assurent Labgroup et ses partenaires

Si nombreux sont les entrepreneurs à entendre chaque jour les mots big data, réalité virtuelle ou encore impression en 3D, beaucoup d’entre eux pensent que ces innovations ne les concernent pas ou ne s’appliquent pas à leur domaine d’activité. Hier, Labgroup et ses partenaires NG Partners et OCI ont démontré le contraire. Ils ont organisé une «expérience digitale» à destination de leurs clients et prospects qui se sont immergés dans la vie d’une entreprise où le numérique est présent partout.

«Notre objectif est de sensibiliser les entreprises à la transformation digitale qui est une véritable révolution au même titre que la Révolution industrielle» souligne Philippe Lallemand, ingénieur commercial et responsable du développement commercial d’OCI au Luxembourg.

La société informatique est spécialisée dans les systèmes, alors que NG Partners s’illustre dans la production et la numérisation de documents. Quant à Labgroup, l’entreprise luxembourgeoise est connue pour ses activités d’archivage électronique et détient le label PSDC qui donne aux copies digitales la même valeur que les originaux en papier.

«C’est une formidable opportunité
de business et de modèles économiques», ajoute Patricia Foulon. Pour la directrice commerciale des agences Luxembourg et Lorraine chez OCI, l’offre proposée par le trio se distingue par une adaptabilité à l’activité de chaque entreprise. «On va de la commercialisation à la production avec un service après-vente et une analyse des résultats», souligne-t-elle.

Plongée chez Vitaleau

Un exemple vaut mieux qu’un long discours. Hier, les participants au rendez-vous ont plongé dans la vie d’une entreprise imaginaire de production de bouchons en plastiques baptisée Vitaleau.

De la prise de commande via une tablette au suivi de celle-ci en ligne, tout le procédé commercial est dématérialisé. Quant à la production, des démonstrations de scan en 3D, de modifications sur des écrans interactifs et le recours à des lunettes connectées rendent le procédé aussi moderne que performant.

Quant au traitement des documents, un logiciel intelligent extrait les données des factures et les intègre automatiquement dans un logiciel de comptabilité. Mais la numérisation ne s’arrête pas là: des tableaux de bord interactifs sont générés pour faire le point sur la santé financière et le carnet de commande de l’entreprise, avec un affichage dynamique des flux par exemple.

«Nous voulons faire écho à la stratégie de digitalisation du Luxembourg», insiste Philippe Lallemand. Pour OCI, le rendez-vous d’hier était le premier organisé en collaboration avec NG Partners et Labgroup. La société d’origine française est actuellement en développement au Luxembourg où elle compte six salariés. Dans l’Hexagone, le groupe totalise plus de 250 salariés.

Copyright @Lëtzebuerger Journal

Auteur : Catherine Kurzawa

© 2021 Labgroup. All rights reserved.