Nowina Solutions et Lab Luxembourg S.A. (Labgroup) s’allient pour faciliter l’utilisation simple de la signature électronique intégrée

Labgroup, le leader de la gestion documentaire tout au long de la vie, et l’éditeur spécialisé Nowina Solutions, associent leurs forces pour intégrer un service de signature électronique en ligne dans un logiciel de GED (Gestion électronique des documents). Les deux sociétés luxembourgeoises veulent ainsi permettre aux petites et moyennes entreprises de réduire leurs coûts en accédant facilement à ce mode de validation moderne et reconnu par la loi.

La digitalisation de nos sociétés et la transformation digitale des entreprises sont aujourd’hui des évidences, qui apportent des changements profonds, notamment dans la façon de conclure et signer des contrats.
En effet, la signature électronique, qui a une valeur légale depuis 1999, est, pour les parties, la nouvelle manière de valider un accord, sans être astreints à l’imprimer, le poster, le retourner, le vérifier, l’archiver…
Il suffit de détenir une adresse de messagerie électronique et un smartphone pour être capable de signer un document électronique en ligne de façon sécurisée et ultra rapide !
La signature électronique offre même plus de flexibilité que la signature manuelle, puisque 3 niveaux de fiabilité sont définis dans la loi en vigueur (Règlement (UE) n ° 910/2014 du Parlement européen et du Conseil du 23 juillet 2014 sur l’identification électronique et les services de confiance pour les transactions électroniques au sein du marché intérieur et abrogeant la directive 1999/93/CE), à choisir en fonction de la valeur à sécuriser :

  • ‡La signature électronique qualifiée (SEQ), qui a la même valeur juridique qu’une signature manuscrite au sein de l’Union européenne, est basée sur un certificat d’identité numérique acquis auprès d’une autorité de certification européenne dûment reconnue, comme LuxTrust, enregistré sur un support hautement sécurisé, tel une puce intégrée dans les cartes d’identité (belges et luxembourgeoises).
  • La signature électronique avancée (SEA), reconnue dans le monde entier, peut prendre différentes formes (signature manuscrite sur une tablette tactile, signature basée sur un certificat à usage unique…), et doit être précédée d’une identification des signataires, dont la nature et l’acuité dépendront du degré de sécurisation visé.
  • La signature électronique simple présente des exigences ainsi qu’une valeur juridique plus faibles, mais suffisantes dans beaucoup de circonstances (en cas de réception de colis par exemple, validée par une signature apposée sur la tablette tactile du livreur).

Les deux premiers niveaux de signature électronique permettent de garantir l’identité des signataires, la date de signature et la non-altération du contenu validé.

Nowina (voir nowina.lu) est l’éditeur de la plateforme de signature électronique EVA, qui est :

  • conforme au règlement européen eiDAS ;
  • dotée d’une interface de programmation (API) pour l’intégrer facilement dans n’importe quelle application, de gestion documentaire par exemple ;
  • compatible avec n’importe quel certificat d’identité numérique acquis auprès de n’importe quelle autorité de certification inscrite sur la liste de confiance de n’importe quel pays membres de l’Union européenne ;
  • configurable pour offrir un parcours de signature guidé et ouvert à ses utilisateurs, en leur permettant par exemple de sélectionner les niveaux de signature proposés au choix ;
  • 100% web, c’est-à-dire utilisable sans qu’il soit besoin d’installer quelque logiciel que ce soit sur le poste client, sauf bien entendu le pilote du lecteur de (carte à) puce dans le cas d’une signature électronique qualifiée ;
  • unique pour ce qu’elle offre un niveau de fiabilité très élevé pour la signature électronique avancée basée sur un certificat à usage unique, en transmettant par SMS un code de signature calculé par une méthode cryptographique, et non aléatoire ;
  • intégrée dans l’application LuxDoc de Labgroup.

LuxDoc est la solution de gestion électronique des documents (GED), proposée par Labgroup en mode SaaS (Software as a Service), avec tarification à la consommation (en nombre d’utilisateurs et en volume de stockage de documents).
LuxDoc offre déjà une multitude de fonctionnalités pour aider les petites et moyennes entreprises à optimiser le traitement et le classement des informations reçues et produites au sein de l’organisation (voir luxdoc.lu). La signature électronique sera la prochaine à être proposée à la demande, c’est à dire comme un service supplémentaire. Un simple clic permettra à l’utilisateur autorisé de lancer le processus de signature. Le représentant habilité de l’autre partie recevra automatiquement par courriel une invitation à signer le document en ligne et un lien vers la plateforme EVA hébergée par Labgroup. Si la signature électronique avancée est sélectionnée, un certificat à usage unique, ou code de signature, lui sera envoyé sur son smartphone, dont la saisie vaudra signature.

Les clients de LuxDoc pourront ainsi inscrire la signature électronique à l’agenda de leur transformation digitale, sans avoir à investir dans une infrastructure technique, un environnement de cybersécurité et un logiciel, que Labgroup met à leur disposition.

 

Au sujet de Labgroup

Labgroup est une compagnie luxembourgeoise qui offre des solutions de gestion et d’archivage de l’information aux entreprises et aux organisations de tous les secteurs.
Depuis 1977, Labgroup s’est efforcée d’assister ses clients dans leurs efforts de dématérialisation, en proposant des services et des solutions adaptées de gestion électronique des données.

La gamme des services de Labgroup inclut la numérisation des documents papier, l’entreposage et la destruction des archives physiques, la capture et la conservation des archives électroniques, la sauvegarde et la restauration de données, la préservation de médias informatiques, la consultance et la formation en archivistique. Notre équipe de professionnels fournit des conseils concernant la politique d’archivage, la gestion des documents d’archives et la conformité (compliance). Labgroup est une société internationale, avec des clients sur les cinq continents. La mission de Labgroup est d’aider les organisations à maintenir leur conformité aux obligations légales tout en améliorant l’efficacité de leur gestion de l’information.
Pour en savoir plus : www.labgroup.com

 

Au sujet de Nowina

Société de services informatiques offrant des solutions complètes de dématérialisation des processus intégrant la signature électronique. Créée en 2014, cette jeune société est déjà reconnue par beaucoup d’entreprises comme une référence de la signature électronique en Europe. Nowina s’engage aux côtés de ses clients dans leurs projets de transformation digitale. Pour cela, l’entreprise s’appuie à la fois sur son expertise unique en matière de signature électronique, mais également sur une connaissance solide du secteur des services financiers, du secteur public et celui de la santé.

L’équipe de professionnels de Nowina Solutions propose une formation sur les différents aspects de la signature électronique, telle que la nouvelle règlementation eIDAS et aide les entreprises à saisir les opportunités idéales qui n’incluent pas le papier.
Pour en savoir plus : http://nowina.lu/

Contact:

Labgroup

Cindy Reff

Marketing & Communication

Tél : +352 350 222 243 – Email : marketing@labgroup.com

 

—————————————–

Liens: 

Communiqué de presse – Labgroup

Press Release – Labgroup

—————————————–

Liens Presse :

Chronicle.lu

Merkur 

 

 

 

 

18 months after the implementation of the PSDC status: assessment and prospects by two PSDC-DC companies: Labgroup and Numen

The certification and accreditation of the first PSDC (Provider of Digitisation and Conservation Services), on February 1st, 2017, marked the implementation of the law of July 25th, 2015 on electronic archiving, and the establishment of the chain of digital trust. A year and a half after its implementation two PSDC-DC companies, Lab Luxembourg S.A. (Labgroup) and Numen, decided to present the progress of the status and to make a first assessment, by organising a private conference about this subject.

 

Back to the beginning:

At the European level, this is the European regulation eIDAS (Electronic Identification and Trust Services) n°910/2014, fully implemented since July 1st, 2016, which permitted to demonstrate the willingness of member states to democratise digitisation by: – enhancing the security of electronic exchanges; – recognising the universal value of the electronic signature; – granting a legal value to a digital document (non-discrimination principle of the digital evidence to courts).

Luxembourg was the first country in Europe to establish a legal system that supports electronic archiving while committing the state via the certification of trusted service providers. The law of July 25th, 2015 relating to electronic archiving recognises the probative value of electronic copies of paper documents, produced by a certified PSDC respecting all conditions of strict accuracy to the original, and gives them a presumption of conformity to the original.

The PSDC certification is issued by a certification body accredited by the Luxembourg Office of Accreditation and Surveillance (OLAS) before obtaining approval by the Luxembourg Institute of Standardisation, Accreditation, Safety and Quality of products and services (ILNAS). ILNAS registers the relevant organisation in the list of PSDC companies (specifying certification processes) thus establishing the PSDC status.
The PSDC-DC status is defined as: – Provider of Digitisation Services, in other words, an organisation authorised to create legal electronic copies of paper documents; – Provider of Conservation Services, which guarantees the integrity, confidentiality and durability of electronic archives throughout their retention period.

 

Labgroup and Numen both obtained PSDC certification before being accredited by ILNAS.

The combination of skills by these two major players in Luxembourg is proving successful for several years now. Indeed, in 2015 Labgroup and Numen Europe decided to combine their expertise to be able to handle the entire lifecycle of physical and electronic documents from their collection to the certified destruction. Together, the companies can guarantee a continuity of the operations thanks to the redundancy of their resources and certifications. The University of Luxembourg, the European Parliament and Raiffeisen Bank are among their renowned customers, highlighting the efficiency of the combined services of both partners.

As part of the law of July 25th, 2015 about electronic archiving, Luxembourg now counts six PSDC including:

  • 3 specialised providers, certified PSDC-DC
  • 1 certified company PSDC-DC for 1 client
  • 1 trade union and 1 public institution, certified PSDC-Conservation

This relatively small number can be explained by the substantial investments a company need to plan if it wishes to obtain the PSDC status.

In order to draw a first assessment, a year and a half after the implementation of the PSDC status, the two companies of legal electronic archiving organised a private conference on October 4th, 2018; an opportunity to explain the evolution of this status as well as the actual efficiency of a digital process.


An interactive conference presenting the status, its regulatory framework and its legal specificities was organised that morning. A first assessment was drawn answering the three following questions:

  • What about the position of the PSDC status at the international level?

Luxembourg’s neighbours are democratising in turn digitisation! Luxembourg, being the first country to create a specific framework, neighbouring countries have not failed to follow the digital trend by creating a legal framework that supports the “paperless” process, thus completing the eIDAS regulation (in Belgium the Digital Act and in France the NF-461 standard & NF Z 42-026 standard). The presence of the “trusted service provider” status is considerably strengthened, allowing recognition of the PSDC status at the international level.

  • PSDC – Quo vadis?

As much as the issue of electronic archiving represents a current challenge to companies, the decisions to take the leap delay! In terms of investments, this is not a priority. The decision cycle is prolonged, and too often, the projects are still in the initial stage, in the process of reflection (take a step back to see the big picture?). To date, about ten organisations are in the stage of taking advantage of the PSDC, but the process remains slow. The market is still evolving, but is growing fast with the combination of the electronic archiving and the electronic signature; a complementarity between the Luxembourgish legal framework allowing to accelerate and expand digital transformation and the eIDAS, which gives a European legal value to digital trust services, such as electronic signature and timestamp.

  • Homo Papyrus vs Homo Digitalis: the hidden costs issue.

Customers who took the plunge notice a decrease in costs and an increase in customer service quality. A better knowledge sharing, a decline of information loss risks, a guarantee of data privacy … the benefits are numerous. However, the real benefits often come in terms of “hidden savings”; ex. How much is the worth of time of a manager who takes 15 minutes per day to sign paper contracts? What is the cost of a paper process vs a dematerialised process?

The PSDC status requires upstream work, a certain digital maturity/stability of a structure, long before its implementation. The digitisation in a whole includes different stages. The First step? Shut off the “paper production” tap by dematerialising the exchanges, then by dematerialising the processes.

 

About Numen

As a service provider of IT solutions, hosting and dematerialisation, Numen is committed to working with their customers in their digital transformation projects, optimising customer relations and back offices, managing their documents and enhancing their cultural and sensitive contents. With 980 experienced employees, Numen is a reliable technological partner for more than 500 clients, varying form banking, insurance, real estate, medical, publishing, distribution, culture, industry, human resources, as well as European institutions and public organisations. With 50 years of expertise and its local (9 regional implementation) and European presence and its center of development and BPO in Madagascar, the company has an annual turnover in excess of 65 million euros. For further information: www.numen.frwww.linkedin.com/company/494479 / www.numeneurope.com/en/www.linkedin.com/company/numen-europe/

 

About Labgroup

Labgroup is a Luxembourg-based company that provides information management & archiving services to a large range of organisations and institutions. Since 1977, Labgroup has endeavoured to assist its clients in their digitisation efforts by offering adapted services and solutions for electronic data management. Labgroup offers the complete range of Information Lifecycle Management (ILM) solutions and services including digitising of paper documents, storing and destroying physical archives, capturing and conserving electronic archives, protecting and restoring data, preserving IT media and giving consulting services and training. Our professional services team provides advice regarding archiving policy, records management and compliance. Labgroup is an international company with business activities on five continents. Labgroup’s mission is to enable organisations to maintain compliance with legal obligations whilst enhancing the efficiency of their information management.  For further information: www.labgroup.com

 

Contact:

Labgroup

Cindy Reff

Marketing & Communication

Tél : +352 350 222 243 – Email : marketing@labgroup.com

———————————————

Links:

Communiqué de presse – Labgroup

Press Release – Labgroup 

 

Digital signature – Myths & Reality

SAVE THE DATE – 18/10/2018

Digitisation is the long-term market trend. Digitisation is more and more a business project. Digital transformation is integrated, with a growing importance, in the company’s strategy. This will have a profound impact on how we create and sign contracts.

The digital signature is the new way to validate a contract.
However, does it have the same value as a handwritten signature? Are the signators identified? How is the security of the parties guaranteed? Is it easy to use? Are there different forms of digital signature? 

To answer all of these questions and yours, Labgroup & Nowina organise a private conference, during which the digital signature is demystified and demonstrated in practice!

The conference is organized in the framework of the Cybersecurity week, from the 15th to the 20th of October 2018.

** The event will be in French**

 

 

Retour en images sur le « Triathlon international d’Echternach » !

 L’équipe « Consortium Numen / Labgroup » avec Amandine, Jean-Christophe et Aldo et l’équipe “Lab Phenomena” avec Catarina, Patrick et Emeline, toutes les deux, ont bien réussi cette aventure sportive !

 

Samedi dernier 7 juillet 2018, Labgroup a participé au « Triathlon international d’Echternach », au lac d’Echternach. C’était l’occasion pour petits et grands de prendre part à une aventure sportive dont plusieurs courses étaient au programme.

L’équipe « Consortium Numen / Labgroup » avec Amandine, Jean-Christophe et Aldo et l’équipe “Lab Phenomena” avec Catarina, Patrick et Emeline ont participé à cette compétition « Triathlon » dans une ambiance familiale et authentique.

Félicitations à eux pour leur engagement et cette belle réussite sportive !

 

 

 

 

The team « Consortium Numen / Labgroup » with Amandine, Jean-Christophe and Aldo and the team “Lab Phenomena” with Catarina, Patrick and Emeline, both teams took part in this sporting adventure!

 

Last Saturday, 7 July 2018, Labgroup and Numen Europe took part in the “Triathlon international Echternach” at the lake Echternach. An opportunity for little ones and grown-ups to participate in different races and competitions.

 

The team « Consortium Numen / Labgroup » with Amandine, Jean-Christophe and Aldo and the team “Lab Phenomena” with Catarina, Patrick and Emeline, participated in the “Triathlon” competition in a family orientated atmosphere.

 

Congratulations to both teams on this great sporting achievement!

 

 

 

 

 

 

Invitation – Conférence privée Le statut PSDC – quel bilan 18 mois après sa mise en application ?

04.10.2018

Labgroup a le plaisir de vous inviter à la conférence privée qui aura lieu jeudi 4 octobre 2018 à partir de 8h00 à l’hôtel Olivier.

Un an et demi après la mise en application du statut PSDC (Prestataire de Services de Dématérialisation et de Conservation), Labgroup, première société certifiée PSDC et Numen, ayant obtenu ce même statut quelques mois plus tard, organisent un petit-déjeuner suivi d’une conférence interactive dédiée au statut PSDC.

Une présentation du statut et son cadre réglementaire sera suivie d’une démonstration concrète et pratique d’un processus « zéro papier » ; de la dématérialisation à valeur probante jusqu’à l’archivage sécurisé des documents et données sensibles.

 

PROGRAMME

8h00 – 8h45 Accueil et Petit – déjeuner
8h45 – 9h30Présentation du statut PSDC et de son cadre réglementaire, bilan et perspectives
9h30 – 10h00Témoignage Client
10h00 – 10h30 Session Q&R

 

 

LIEU


Hôtel Olivier
140 Route d’Arlon
L-8008 Strassen – Luxembourg

 

 

 

June 9th – International Archives Day

Issues finding your documents? Keep calm – the 9th June is International Archives Day! 

International Archives Day aims to raise awareness amongst organisations regarding the importance of archiving media, classifying different types of documents, and managing retention periods.

This day is also an opportunity to thank all the people who are committed to easing our research and information exchanges like Mister Archive and Miss Digital.

What does “archives” mean?

Archives/records include information of different types, age or support that are produced by organisations as part of their activity. Archives must be maintained by organisations but also by people as evidence and trace in case of control or dispute. They may also contribute to the future decisions of an entity through data analytics. Therefore, proper preservation of records is required.

Labgroup can help organisations with the implementation of an archiving policy that will lead to creating retention rules; to better manage information lifecycle but also to protecting personal data.

You don’t know how to implement an archiving policy?

Don’t worry, Labgroup assists organisations in the development of an adapted archiving policy by providing advisory services. As being members of the Labgroup team, Mister Archive and Miss Digital are willing to help your organisation thanks to their magical expertise and deep experience in the field of document and data management.

With the help of Mister Archive, your organisation will achieve to create and implement an archiving policy, while new content and records management tools will optimise and centralise information management, thanks to Miss Digital.

Labgroup offers, according to the needs of its customers, archival consulting services that result in various missions regarding:

  • Training  -> implement user awareness and change management
  • Organisation and governance -> organise the searching and display of procedures
  • Document workflow management -> manage the access and authenticity -> optimise the information’s circulation
  • Hybrid records management, paper and electronic -> secure archiving, management and destruction processes
  • Indexation and archival description  -> describe archives and funds according to archival   standards
  • Valorisation and preservation -> assure long-term preservation both paper and electronic -> ensure the transparency and confidentiality

Labgroup has the power to simplify and strengthen information governance thanks to the Arcateg™ Records Categorisation Method that accelerates information management rules development and their implementation.

Organisations can take advantage of the Arcateg™ methodology according to several specific objectives such as quality and completeness of the retention rules, mapping of personal data, and/or compliance with GDPR (General Data Protection Regulation (GDPR), in force from May 25th, 2018).  (https://www.labgroup.com/partenariat-entre-labgroup-et-archive-17-pour-la-diffusion-de-la-methode-arcateg-archivage-par-categorie/)

Need help with your documents/data management? Contact us now and benefit from a special consultancy offer to celebrate this special day

1 day/consultant to implement an existing assessment report!

Send an e-mail to marketing@labgroup.com to schedule your appointment

 

Links:

Communication en français: Journée Internationale des Archives

Faites entrer votre entreprise dans l’ère digitale! Evénement organisé par la Chambre des Métiers, en collaboration avec Labgroup et OCI le 6 juin 2018.

06.06.2018

La Chambre des Métiers a le plaisir de vous inviter à la Journée eHandwierk, evènement organisé en collaboration avec Labgroup et OCI, qui aura lieu le mercredi 6 juin 2018 à partir de 15h30 à la Chambre des Métiers, 2, Circuit de la Foire Internationale, Luxembourg-Kirchberg.

 De la théorie à la pratique – A la découverte d’une entreprise digitale

Suivez notre parcours numérique de 45 minutes à travers une entreprise digitale animé par Labgroup et OCI et découvrez en direct tous les aspects de la numérisation :

Dématérialisation du courrier entrant et de la comptabilité

  • Établissement et signature électronique d’un contrat de vente
  • Accès à distance sur les demandes en cours, commandes, offres etc.
  • Travail collaboratif à l’aide d’outils digitaux
  • Maintenance / assistance technique à distance avec utilisation des lunettes connectées pour le diagnostic à distance
  • Indicateurs de performance

Le parcours se tiendra en français. Un collaborateur de la Chambre des Métiers accompagnera votre groupe et vous assistera si vous avez des questions de compréhension.

Petit Salon de l’Artisanat numérique

Laissez-vous inspirer par les nouvelles technologies et trouvez la réponse à toutes vos questions concernant votre projet numérique !

  • Présentation d’une table tangible, nouvel outil de travail collaboratif par le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)
  • Immersion virtuelle et serious games pour apprendre les mesures de sécurité avec l’Institut de Formation sectoriel du Bâtiment (IFSB)
  • Évaluation de la maturité digitale de votre entreprise par le Service eHandwierk de la Chambre des Métiers.
  • Informations sur les aides à l’investissement et sur la nouvelle loi concernant la protection des données avec nos experts du Contact Entreprise et du Service juridique
  • Présentation par Luxinnovation et ses consultants du programme Fit4Digital
  • Co-Working Space
  • Il y aura bien-sûr des boissons et un snack !

Conférence « Artisanat 4.0. : Entre manque de main d’œuvre qualifiée et digitalisation »

  • Introduction de Xavier Bettel, Premier Ministre.
  • Discours de Jörg Mosler, artisan, speaker et auteur allemand, sur le rôle de la digitalisation dans le recrutement de main d’œuvre qualifiée.
  • Table-ronde avec des artisans luxembourgeois en cours de transformation numérique sur les défis et les opportunités de cette transition.

La conférence se tiendra en langues luxembourgeoise et allemande, avec une traduction vers le français.

Programme
15:30 – 17:45  De la théorie à la pratique – A la découverte d’une entreprise digitale (animé par Labgroup et OCI)
Parcours de 45 minutes en petits groupes de 20 personnes à travers une entreprise digitale           

  • 15:30   Départ 1er groupe           
  • 16:00   Départ 2ème groupe           
  • 16:30   Départ 3ème groupe           
  • 17:00   Départ 4ème groupe
16:00 – 18:00 Petit Salon de l’Artisanat numérique
Laissez-vous inspirer par les nouvelles technologies, évaluez la maturité digitale de votre entreprise et trouvez des réponses à vos questions sur les aides à l’investissement, le programme Fit4Digital et la protection des données.
18:00 – 19:45 Conférence „Artisanat 4.0 – Entre manque de main d’œuvre qualifiée et digitalisation“

            18:00   Mot de bienvenue – Tom Oberweis, Président de la Chambre des Métiers

            18:10   Introduction – Xavier Bettel, Premier Ministre

            18:30   Keynote «La digitalisation dans le recrutement
                        de main d’oeuvre qualifiée» – Jörg Mosler

            19:00   Table-Ronde « Handwerk 4.0 »

                        Alois Annen, Annen Plus SA
                        Alain Kutten, Alain Kutten Sàrl
                        Alain Wildanger, Genista
                        Alexa Ballmann, Institut de Beauté Alexa Ballmann Sàrl

                        Moderation – Tom Hermes, Luxinnovation 

19:45 Networking cocktail

@Copyright: Chambre des Métiers

Links:

Invitation Journée eHandwierk le 6 juin 2018

Inscriptions

Campagne Lëtz’ Step to Fairtrade 2018

Entrez en action et faites votre pas pour un monde plus équitable !

Parmi les nombreuses actions qui auront lieu au long de l’année, nous vous invitons à participer activement à notre campagne nationale de sensibilisation au commerce équitable du 1er mai au 13 mai 2018 à travers tout le pays !

Le marché mondial est dominé par quelques acteurs qui ne cessent de multiplier leurs profits, alors que les petits producteurs luttent pour leur survie. L’inégalité est l’un des plus grands défis actuels. Un commerce équitable et responsable est loin d’être une évidence sur le marché mondial. Beaucoup de petits producteurs et de travailleurs dans les pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine doivent lutter pour survivre sur un marché orienté uniquement vers le profit.

La campagne Lëtz’ Step to Fairtrade a pour objectif de montrer qu’à travers nos petits gestes au quotidien, nous pouvons lutter contre les injustices du commerce mondial. Choisir un produit certifié Fairtrade est un signe de respect vis-à-vis du travail des producteurs et travailleurs qui leur permet de recevoir un prix correct pour leur marchandise.

Comment fonctionne la campagne Lëtz’ Step to Fairtrade ?

Durant la campagne Lëtz’ Step to Fairtrade, vous pouvez organiser un événement de votre choix autour des produits Fairtrade ou de la thématique du commerce équitable. L’objectif est de sensibiliser les gens de votre entourage au commerce équitable et de faire le choix de se tourner vers une consommation plus responsable au quotidien.

@Copyright: Lëtz’ Step to Fairtrade

 

Labgroup stays fair ! 

 

Journée eHandwierk

06.06.2018

La Chambre des Métiers a le plaisir de vous inviter à la Journée eHandwierk qui aura lieu le mercredi 6 juin 2018 à partir de 15h30 à la Chambre des Métiers, 2, Circuit de la Foire Internationale, Luxembourg-Kirchberg.
 

De la théorie à la pratique – A la découverte d’une entreprise digitale

Suivez notre parcours numérique de 45 minutes à travers une entreprise digitale et découvrez en direct tous les aspects de la numérisation :

Dématérialisation du courrier entrant et de la comptabilité

  • Établissement et signature électronique d’un contrat de vente
  • Accès à distance sur les demandes en cours, commandes, offres etc.
  • Travail collaboratif à l’aide d’outils digitaux
  • Maintenance / assistance technique à distance avec utilisation des lunettes connectées pour le diagnostic à distance
  • Indicateurs de performance

Le parcours se tiendra en français. Un collaborateur de la Chambre des Métiers accompagnera votre groupe et vous assistera si vous avez des questions de compréhension.

Petit Salon de l’Artisanat numérique

Laissez-vous inspirer par les nouvelles technologies et trouvez la réponse à toutes vos questions concernant votre projet numérique !

  • Présentation d’une table tangible, nouvel outil de travail collaboratif par le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)
  • Immersion virtuelle et serious games pour apprendre les mesures de sécurité avec l’Institut de Formation sectoriel du Bâtiment (IFSB)
  • Évaluation de la maturité digitale de votre entreprise par le Service eHandwierk de la Chambre des Métiers.
  • Informations sur les aides à l’investissement et sur la nouvelle loi concernant la protection des données avec nos experts du Contact Entreprise et du Service juridique
  • Présentation par Luxinnovation et ses consultants du programme Fit4Digital
  • Co-Working Space
  • Il y aura bien-sûr des boissons et un snack !

Conférence « Artisanat 4.0. : Entre manque de main d’œuvre qualifiée et digitalisation »

  • Introduction de Xavier Bettel, Premier Ministre.
  • Discours de Jörg Mosler, artisan, speaker et auteur allemand, sur le rôle de la digitalisation dans le recrutement de main d’œuvre qualifiée.
  • Table-ronde avec des artisans luxembourgeois en cours de transformation numérique sur les défis et les opportunités de cette transition.

La conférence se tiendra en langues luxembourgeoise et allemande, avec une traduction vers le français.

Programme
15:30 – 17:45  De la théorie à la pratique – A la découverte d’une entreprise digitale 
Parcours de 45 minutes en petits groupes de 20 personnes à travers une entreprise digitale

            15:30   Départ 1er groupe

            16:00   Départ 2ème groupe

            16:30   Départ 3ème groupe

            17:00   Départ 4ème groupe

16:00 – 18:00 Petit Salon de l’Artisanat numérique
Laissez-vous inspirer par les nouvelles technologies, évaluez la maturité digitale de votre entreprise et trouvez des réponses à vos questions sur les aides à l’investissement, le programme Fit4Digital et la protection des données.
18:00 – 19:45 Conférence „Artisanat 4.0 – Entre manque de main d’œuvre qualifiée et digitalisation“

            18:00   Mot de bienvenue – Tom Oberweis, Président de la Chambre des Métiers

            18:10   Introduction – Xavier Bettel, Premier Ministre

            18:30   Keynote «La digitalisation dans le recrutement
                        de main d’oeuvre qualifiée» – Jörg Mosler

            19:00   Table-Ronde « Handwerk 4.0 »

                        Alois Annen, Annen Plus SA
                        Alain Kutten, Alain Kutten Sàrl
                        Alain Wildanger, Genista
                        Alexa Ballmann, Institut de Beauté Alexa Ballmann Sàrl

                        Moderation – Tom Hermes, Luxinnovation 

19:45 Networking cocktail

 

@Copyright: Chambre des Métiers 

Article Paperjam – « Transformation digitale et artisanat »

La numérisation engendre l’émergence de nouveaux modèles d’affaires, mais a également des implications profondes au niveau de l’organisation du travail et de la manière de travailler. L’artisanat se positionne pour saisir les opportunités qui découlent de ces évolutions.

La Cour de justice de l’UE a statué dans un arrêt1 récent que la plateforme électronique Uber, qui développe et exploite des applications mobiles de mise en contact d’utilisateurs avec des chauffeurs non professionnels, doit être considérée comme un prestataire de services dans le domaine des transports et non comme un simple intermédiaire ICT. Concrètement, dans l’UE, Uber doit donc être soumis aux mêmes réglementations que celles imposées aux taxis, qui représentent au Luxembourg une activité réglementée selon le droit d’établissement en vigueur.

Cette décision de la CJUE, bien que favorable pour le secteur des taxis, ne pourra cependant pas défaire la soi-disant «ubérisation» graduelle des marchés traditionnels: la transformation via des outils numériques (plateformes, applications, etc.) va gagner en importance et les acteurs économiques non issus de secteurs traditionnels qui gèrent ces outils risquent de devenir de nouveaux intermédiaires entre consommateurs et prestataires artisanaux de service. Chaque secteur devra désormais se positionner face à ces développements, et l’artisanat demande à ce que les mêmes standards s’appliquent tant aux activités réelles qu’aux activités virtuelles (sécurité sociale, droit du travail, droit d’établissement, sécurité & santé, fiscalité, etc.).

Par ailleurs, il est un fait que les besoins des clients ont également évolué avec l’émergence de nouvelles plateformes: ils s’attendent désormais à des services très personnalisés et interactifs, disponibles à tout moment et à coûts réduits. Cette tendance va à l’encontre du désir souvent exprimé des mêmes clients souhaitant acheter localement, notamment en vue d’éviter des chemins de transport excessifs des produits. Face à ces évolutions, les entreprises artisanales sont bien placées pour répondre aux nouvelles demandes, à condition d’adapter leurs modèles d’affaires: elles devront davantage se concentrer sur la prestation d’un service sur mesure, tout en satisfaisant un besoin d’information et de conseil à haute valeur ajoutée auprès des clients.

La numérisation n’engendre cependant pas seulement l’émergence de nouveaux modèles d’affaires. Elle a des implications profondes aussi bien au niveau de l’organisation du travail (p. ex. applications d’enregistrement des données sur chantier, géolocalisation, vente en ligne), des modes de communication (p. ex. réseaux sociaux), que de la manière de travailler (p. ex. connexion aux données professionnelles sans présence physique). Les opportunités en découlant seront considérables, que ce soit au niveau de la communication externe, de la création de nouveaux produits, de la personnalisation des services ou de l’interconnexion des données.

Pour les entreprises artisanales, il sera donc primordial de défendre à l’avenir leur position concurrentielle face à des entrants «technologiques» du marché, ayant intégré le digital dès leur création et provenant d’horizons n’ayant aucun rapport avec les activités traditionnelles. L’artisanat devra évoluer en proposant des produits et services de haute qualité sur la base de processus digitaux de production et d’organisation gagnant en souplesse et en réactivité. Sachant que l’artisanat a dans le passé toujours bien intégré les innovations technologiques, en adoptant une nouvelle «façon de penser», il a tout intérêt à augmenter sa performance et à rester compétitif par l’adoption de nouvelles stratégies, de nouveaux outils, tout en restant orienté vers l’avenir.

Pour accompagner les entreprises artisanales dans leur transformation digitale, la Chambre des métiers a mis en place le service «eHandwierk», qui vise essentiellement à offrir une guidance et une orientation concrète aux entreprises vis-à-vis des évolutions du numérique. Il ambitionne de les sensibiliser aux enjeux de la digitalisation et de les mettre en relation avec les acteurs spécialisés dans ce domaine. Le nouveau brevet de maîtrise de la Chambre des métiers2 intègre systématiquement les opportunités et les notions d’e-business, de digitalisation des processus de production et de sensibilisation générale quant aux outils et applications digitales.

Le 6 juin 2018, la Chambre des métiers organise la nouvelle édition de sa «Journée eHandwierk», l’événement phare de l’artisanat numérique au Luxembourg. À ne pas manquer!

[1] Affaire C-434/15 du 20 décembre 2017

[2] Premier nouveau brevet de maîtrise «Artisan en alimentation» en automne 2017

Pour consulter l’article complet, veuillez suivre le lien: http://paperjam.lu/news/transformation-digitale-et-artisanat?

@Copyright: Paperjam